PLDG revient avec son EP Breaking Barriers, Vol.1

Après un premier projet sorti en 2017 Pour l’amour du Grouve, le duo lillois PLDG d’origine congolaise composé du rappeur Al20 et du Beatboxeur beatmaker Mystraw reviennent en force avec l’EP Breaking Barriers, Vol. 1 EP sorti le 24 Janvier 2020 sur toutes les plateformes.

La dernière fois que nous avions croisé Al20 et Mystraw sur scène, ils étaient arrivés en finale de notre battle La Mixture #1 le Battle qui mélange Beatbox et Rap sur la scène de L’Internationale à Paris en Décembre 2017.

Alvin et Mystraw en finale de La Mixture #1 à L’Internationale

Al20, également MC du groupe Feini-X Crew a plusieurs fois remporté le tournoi End Of The Weak à Lille avant de gagner le Buzz Booster 2013. A l’aise en rap, il s’oriente peu à peu vers le chant, les instruments et le beatmaking au service de PLDG.

Mystraw, auteur de plusieurs mixtapes oscillant entre hip-hop et afrobeat, exploite le rythme avec ses lèvres depuis des années déjà. Il s’est d’ailleurs illustré plusieurs fois au Championnat de France de Human Beatbox (2013, 2014, 2016, 2017) et donne régulièrement des ateliers pour y assurer la transmission de cette discipline.

C’est en 2016 que Mystraw et Alv20, deux activistes de la scène hip-hop lilloise, décident de fusionner avec succès leurs deux univers pour acquérir leurs lettres de noblesse. D’ailleurs, elles sont au nombre de quatre : PLDG. Ou comme ils se plaisent à le rappeler, « Pour l’Amour Du Groove ». C’est avec la sortie de leur EP éponyme, en Mai 2017, qu’ils exposent au grand jour une esquisse de leur projet commun aux limites encore indéterminées. Beatbox, Groove, Rap & Soul consciente à l’image du clip ‘Chargés‘.

‘On est Chargés’ – Pour L’amour du Groove EP

Par la suite, les choses se précipitent. Le deux complices d’origine congolaise, se retrouvent à défendre leur musique sur toutes sortes de scènes, devant toutes sortes de publics, allant des bars jusqu’aux écoles, aux prisons, aux rues, aux fêtes d’anniversaires, au New Morning et même au Zenith, … PLDG, c’est le projet qui les a motivé à passer le cap d’artistes professionnels ! Celui qui les a fait voyager en Afrique, en passant par Seattle, New York, Bruxelles et Paris pour rencontrer toutes sortes de mélomanes !! A New York ils en profitent pour tourner le clip ‘Break’, morceau sur lequel le duo lillois laisse transpirer ses influences anglo-saxonnes en toute liberté.

Aujourd’hui, un nouveau chapitre s’ouvre à eux avec l’EP “Breaking Barriers, Vol. 1”, signant par la même l’acte de naissance de leur signature sonore : Le French Urban Bantu Groove. Ils expriment ainsi leur volonté d’être fidèle à leurs origines musicales pour le partager avec leur public à l’image du clip ‘Tchoup Tchoup’ sorti il y a deux semaines.

Faire exister notre style en France n’est pas toujours chose aisée mais on contourne les obstacles et souvent vous répondez de la meilleure des manières, MERCI ! Merci à vous qui allez écouter, digérer et faire vivre notre musique. Ce n’est que le début de nouvelles aventures.

– Pour L’amour du Groove-

Dévoilé lors de leur Release Party le Samedi 25 Janvier au Chouga Bario à Lille, Breaking Barriers Vol. 1 EP a été produit par la compagnie Cie Art-Track avec l’aide du Flow – Centre Eurorégional des Cultures Urbaines. Le Mix et le Mastering de l’EP a quant à lui été réalisé par Alexandre Debuchy et la cover par MC Blue Matter .
Vous pouvez découvrir l’EP Breaking Barriers Vol.1 sur toutes les plateformes de streaming.

Suivez leurs aventures pour leurs prochaines dates de concerts sur leurs réseaux sociaux : @pldg_officiel / @mister_alv / @mystraw_bbx

@scratchybeatbox




Le Championnat de France de Loopstation 2019

La première édition du Championnat de France de Loopstation organisée par la French Beatbox Family se déroulera le 19 Octobre au Stereolux à Nantes.

Encore une fois l’été fut chaud et rempli de souvenirs inoubliables. Malheureusement, fini les escapades estivales polonaises du SBX CAMP 2019, fini les cocktails en bords de plages à Marseille façon Beatbox State of Mind et retour au fourneaux car c’est la rentrée !

Nous avons évidemment une multitude de bonnes choses à vous annoncer, mais tout d’abord, place à une annonce d’envergure nationale :

La première édition du Championnat de France de Loopstation 2019, organisée par la French Beatbox Family, se déroulera le 19 Octobre à partir de 20H dans la salle du Stereolux à Nantes.
Vous pouvez dors et déjà réserver vos places sur la billeterie en ligne.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cet appareil mystérieux, la Loop station BOSS RC-505, qui sera utilisée par les artistes lors de la compétition, est un appareil électronique qui leur permet d’enregistrer des boucles musicales produites uniquement à l’aide de la voix et directement sur scène. La voix devient ainsi un instrument de musique à part entière pour développer des univers artistiques riches, grâce à des effets électroniques superposés.

Cette catégorie a été introduite lors des premiers Championnats du monde de Loopstation organisé par BOSS en 2012 et remporté par l’Agennois Tioneb. Par la suite, cette discipline a été largement popularisée par Swissbeatbox dès l’édition 2014 du tournoi annuel international Grand Beatbox Battle. De nombreux artistes français s’y sont illustré avec brio année après année :  Fayabraz, Tioneb, Wawad, MB14, Saro, Beatness & Rythmind).

En effet, c’est pas moins de quatre titres sur six éditions qui ont été remportés par nos français au GBBB : Fayabraz (2014), Saro (2017), Beatness (2018), Rythmind (2019).

La loopstation a quant à elle fait son introduction en 2017 à Paris, lors de la 11ème édition des Championnats de France de Human Beatbox.

Les artistes français Robin en 2017 puis Brez à Dijon en 2018 ont respectivement remporté les deux premières éditions de cette catégorie; Gagnant ainsi leurs tickets d’entrée pour participer à la 5ème édition des Championnats du Monde de Human Beatbox 2018 à Berlin. Mais c’est encore une fois l’innarêtable rennais Saro qui emportera le titre suprême à la maison.

Cette année, au vu de l’engouement croissant pour cet appareil électronique parmi les artistes Human Beatboxeurs français, la French Beatbox Family a décidé pour la première fois d’organiser la catégorie Loopstation en marge des disciplines organiques traditionnelles Solos H/F, Tag Team & Crew.

(Ces catégories se dérouleront en Févrirer 2020 au Chabada à Angers et sera également organisé par la French Beatbox Family qui reprend le flambeau de Beatbox France.)

La France devient ainsi la première nation a organiser un évènement dédié à cette catégorie.

Voici l’affiche officielle du Championnat de France de Beatbox catégorie loopstation réalisé par l’illustrateur Tenseï !

Les candidats avaient jusqu’au 21 Septembre pour s’inscrire et envoyer leur vidéo de qualification sur YouTube.

Le TOP 16 des heureux qualifiés sera annoncé sur la page Facebook de la French Beatbox Family le 5 septembre en fin de journée !

Autant vous dire que cet évènement s’annonce d’anthologie avec un Jury International de Haute Voltige qui sera également annoncé ces prochaines semaines.

Donc n’attendez plus et réserver vos places sur la billeterie en ligne.

Pour les plus curieux quant au déroulement du championnat vous trouverez ci-dessous les règles du tournoi.

👌👌👌 RÈGLES GÉNÉRALES 👌👌👌

Voici les règles pour nos loopers de cette année, si vous avez des questions concernant votre extra-device, vous pouvez envoyer un message sur la page de la French Beatbox Family.

  • Le championnat de France de beatbox catégorie loopstation est mixte, et sans âge minimum. (pour les participants mineurs, une autorisation parentale sera à remplir)
  • Tous les sons créés et enregistrés proviennent du corps humain (bouche, nez, mains etc)
  • Il est possible d’utiliser les sons de clics intégrés à la BOSS RC-505
  • Chaque qualification/round doit débuter avec des pistes vierges sur la loopstation.
  • Il est toléré de prendre sa note au début d’un round, via une piste pré-enregistrée, que le participant effacera ensuite
  • Une pédale d’effets supplémentaire est autorisée, elle doit uniquement servir à rajouter un ou des effets d’entrée. Libre à chaque participant d’utiliser ou non un extra-device, le jury juge la performance générale, quel que soit le matériel utilisé par le loopeur. Note: Pour des raisons de contrôle de l’accessoire, le matériel utilisé doit être une machine dite “hardware”. Tout accessoire “software” est interdit. Les ordinateurs avec logiciels d’effets ne sont donc pas autorisés.
  • Aucun instrument de musique, percussif, mélodique ou harmonique, n’est autorisé.
  • Une seule sortie (Gauche/droite en jack) est autorisée, le jack stereo sera fourni.